Charia made in France: Pour un islam de France?

Mohamed BAJRAFIL, Ismahane BOUZIDI, Tareq OUBROU, nous apportent un éclairage supplémentaire sur cette notion de Charia qui semble, aujourd’hui encore, avoir une signification qui nous échappe. Ayant tendance à être réduite à des sanctions et à des peines pour l’Homme, pour le croyant, elle est aujourd’hui contée de manière péjorative. En effet, depuis longtemps maintenant, des malentendus persistent quant à sa signification.

Pour avancer dans les débats concernant la charia, il est nécessaire de se mettre d’accord sur ses composantes. Ce qui compte, c’est ce que nous mettons à l’intérieur, au delà de sa dimension juridique. Elle englobe un certain nombre de composantes fondamentales comme le bon comportement, la spiritualité, la foi et bien d’autres choses.

La charia, c’est avant tout une Voie que Dieu a instauré pour Ses serviteurs. Elle a pour objectif d’assurer les êtres humains et de les éloigner de tout ce qui peut leur porter préjudice. C’est une protection et un guide de vie, qui doit être appréhendé dans sa totalité. En effet, la charia ne peut être réduite à l’application de quelques règles et peines légales, comme cela peut être le cas dans certains pays dits « musulmans ».

Malheureusement, de nos jours, certains ont pris l’habitude d’aller chercher leurs avis et réponses concernant la religion dans les pays dits «musulman». Ils cherchent à «arabiser» l’Islam, pensant qu’il faut recréer le contexte pré-islamique, au lieu de vivre l’islam comme une religion universelle. Nous devons donc apprendre à vivre notre Islam et sa Charia ensemble, avec notre propre contexte, culture et société, afin de nous construire un avenir qui nous correspond réellement.

Leïla